Covid-19

En un mois, Maria a perdu cinq membres de sa famille du Covid-19

«Ma fille ne croyait pas en la gravité de cette maladie. Elle a continué à travailler et à se déplacer normalement, sans prendre de précaution», déplore-t-elle. Le drame a continué, avec le décès de son beau-frère Luiz, à 80 ans, le 24 avril, puis de son fils Raniere Thiago, 52 ans, hospitalisé en état grave le 1er mai et mort très vite.

“Il faut que les gens fassent plus attention”

L’Etat d’Amazonas, dont Manaus est la capitale, est l’un des plus touchés par la pandémie, avec 1.413 décès et plus de 20.000 cas confirmés, selon le dernier bilan officiel. Avec environ quatre millions d’habitants, c’est seulement le 13e État le plus peuplé du Brésil, mais le cinquième en termes de morts du coronavirus.

Malgré le décès de nombreux proches, Maria Nunes Sinimbu n’a pas fait le test de dépistage. Ces dernières semaines, elle a ressenti quelques symptômes légers, a pris des médicaments antigrippaux. Elle pense qu’elle peut avoir été infectée, mais déjà guérie.

Dans sa maison aux murs peints de couleurs vives, tout le monde porte un masque de protection et des flacons de gel hydroalcoolique sont disponibles dans chaque pièce. «Il faut que les gens fassent plus attention, c’est une maladie silencieuse», conclut-elle.

Source

2 de 2suivante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *