Home / Actualité / Les favelas manifestent contre la violence policière

Les favelas manifestent contre la violence policière

588 personnes ont été tuées lors d’opérations policières

« Arrêtez de nous tuer. » C’est sous ce mode d’ordre, que plusieurs centaines d’habitants de favelas de Rio de Janeiro et de militants associatifs sont descendus dans la rue pour dénoncer la hausse de la violence policière depuis l’arrivée au pouvoir d’un nouveau gouverneur, allié du président d’extrême droite Jair Bolsonaro.

Les manifestants se sont rassemblés sur la promenade de la plage d’Ipanema, un des quartiers les plus chics de la ville, entouré de nombreuses favelas nichées sur les collines environnantes. A quelques centaines de mètres de là, plusieurs milliers de personnes prenaient part à des manifestations pro-Bolsonaro, réclamant notamment une approbation plus rapide par le congrès de réformes du gouvernement, parmi elles des mesures sécuritaires musclées.

588 personnes ont été tuées

« Mettez fin au génocide dans les favelas », criaient les manifestants à Ipanema, accusant le gouverneur Wilson Witzel de mettre en place une politique sécuritaire de la gâchette facile pour lutter contre la criminalité. D’après les chiffres de l’Institut de Sécurité Publique du gouvernement de Rio​ (ISP), 588 personnes ont été tuées lors d’opérations policières entre janvier et avril, une hausse de 19 % par rapport à la même période en 2018.

Source

Vérifiez également

Des nuages avant un week-end ensoleillé et estival

Vendredi, le temps restera sec avec une alternance d’éclaircies et de passages nuageux sur le …