Home / High-tech / Mise en garde contre les piles au lithium dans les avions

Mise en garde contre les piles au lithium dans les avions

Les piles ion-lithium qui se retrouvent parfois dans les bagages enregistrés posent un réel danger pour la sécurité des aéronefs.

Le BST a fait cette mise en garde à la population dans un rapport d’enquête découlant d’un incendie survenu à bord d’un vol du transporteur WestJet en juin dernier.

«Les passagers doivent garder en tête que ces articles doivent être transportés dans la cabine, où un incident peut être immédiatement atténué, et non dans les bagages enregistrés», peut-on lire dans un communiqué de l’organisme indépendant qui promeut la sécurité des transports.

Un Boeing 737-700 avec 53 passagers à bord venait à peine de décoller de Calgary, en Alberta, lorsqu’un incendie s’est déclaré dans la soute. L’appareil a dû revenir à Calgary.

Au cours de l’inspection, un bagage endommagé par le feu a été retrouvé dans la soute. L’enquête a finalement déterminé que l’incendie a été causé par une pile ion-lithium de rechange pour une cigarette électronique.

«Le rapport technique a permis de déterminer qu’une pile dans le chargeur avait subi un emballement thermique et que le matériel à l’intérieur de la pile était complètement consumé. Des dommages externes étaient probablement à l’origine de l’emballement thermique, a fait savoir le BST dans son rapport.

En outre, l’enquête «n’a pas permis de déterminer si les dommages se sont produits avant l’arrivée de la pile à l’aéroport ou durant la manutention du bagage», a-t-on spécifié.

Dans son rapport, l’organisme fédéral fait état d’une hausse du nombre d’incidents (fumée, feu, chaleur extrême ou explosion) impliquant les piles ion-lithium dans le secteur aérien.

Selon le BST, les piles au lithium sont des marchandises dangereuses au même titre que l’essence, le propane et l’acide sulfurique.

«Au 2 mai 2018, la Federal Aviation Administration des États-Unis a enregistré 206 incidents aériens et aéroportuaires mettant en cause des piles ion-lithium transportées en soute ou en cabine depuis le 20 mars 1991», a-t-on précisé.

Au Canada, depuis un avis du BST sur le risque d’incendie des cigarettes électroniques dans les avions publié en février 2016, plusieurs transporteurs comme WestJet ont modifié leur politique.

«Même si le passager était au courant des restrictions sur les piles ion-lithium, on n’a pas identifié le bagage enregistré comme contenant des marchandises dangereuses avant qu’il ne soit chargé dans la soute», note le BST dans le cas de l’incident de juin dernier.

Source

Vérifiez également

top inventions

Les inventions les plus inutiles jamais conçues

L’humanité a toujours brillé par son ingéniosité 1. Le casque de chantier pour protéger son …